PROJET AUTOBLOG


TDC

Site original : TDC

⇐ retour index

Mise à jour

Mise à jour de la base de données, veuillez patienter...

Buffy Mars : Incomprehensions homme/femme

mercredi 18 janvier 2017 à 05:31

Vous avez un très beau sourire

Les faits, tout le monde les connait. Une femme reçoit un compliment gentil par SMS "Vous avez un joli sourire", et essaye de faire licencier son auteur. La si il y a pas de l'incompréhension quelque part...

Alors en attendant qu'une fille m'explique comment on peu être "très mal à l'aise" en recevant un compliment, je vais essayer d'expliquer le point de vue du garçon. Plus précisément un garçon du genre "geek/timide" si vous voyez de quoi je parle. Peu être le même modèle que ce technicien (à qui j’envoie toutes mes amitiés au passage).

Le garçon geek/timide/gentil donc, quand il croise une fille qu'il trouve jolie, qu'est ce qui se passe ? Et bien il est très embêté. "Mal à l'aise" me semble même un peu faible pour décrire l'état dans lequel ça peu nous mettre. La sensation n'est pas désagréable, mais elle est très perturbante. Bref, on voudrait exprimer ce que l'on ressent. Surtout, on voudrai faire plaisir d'une façon ou d'une autre. On voudrai que la personne devant nous sache à quel point on la trouve jolie. Mais lui dire oralement c'est... au mieux très compliqué. (Il est même possible d'éprouver de vraies difficultés à simplement parler en regardant la personne dans les cas extrêmes). Très compliqué si on est seule avec elle, et totalement impossible s'il y a quelque un d'autre à coté. Jamais nous, les "garçons gentils", on ne pourra dire à une fille qu'elle est belle dans le métro, une salle d'attente ou dans la rue. Alors on la regarde juste un peu... Quelques coups d’œil rapides... Parce qu'on sait que la, si on est surpris, pour le coup oui elle serai mal à l'aise. Parce que, d'une façon totalement incompréhensible pour nous, quand une fille se sent observée, elle ne se dit pas "Ce garçon me regarde parce qu'il m trouve jolie". Elle se dit "Ce garçon me regarde, peu être qu'il veut me faire du mal". On sait cela... Alors on ne reste pas seulement silencieux, on essaye aussi de ne pas trop regarder. On se "rassure" en se disant que quelqu'un d'autre lui dira... Parce ce serait injuste que personne ne lui dise... Injuste qu'elle ne sache pas à quel point elle peu plaire... Bien sur, je ne parle pas des filles mannequins qui le savent déjà parfaitement. (et qui l'affiche souvent avec un certain mépris...). Je parle de toutes celles qui sont bien plus touchantes sans le savoir.

Par écrit c'est plus facile. Parce qu'on risque moins de déranger. On peu envoyer un petit mot en faisant bien comprendre qu'il s'agit d'un simple compliment gratuit, et que l'on a absolument pas l'audace de croire que ce compliment pourrait déboucher sur quoi que ce soit d'autre. "Juste pour vous dire que vous étiez jolie... Voila, désolé pour la gêne". C'est tout... Le dire... Exprimer ce qu'il avait ressenti... C'était tout ce qu'il souhaitait faire... (bordel de merde). Rien d'autre...

Évidement j'ai bien essayé (encore) de comprendre tout seul le point de vue féminin... Reprenons :

"Ce texto m’a mis mal à l’aise, d’autant qu’il a mon adresse, mon étage, mon numéro de portable…"

Quand je lis ça, ma première réaction de geek technophile c'est "Cool, une fille qui à tout compris ! Les dangers d'Internet, la protection de la vie privée, qui doit fuir les réseaux sociaux et...." Ah non... C'est une blogueuse qui passe la moitié de sa vie à étaler sur son blog, tweeter ou facebook, ce qu'elle fait de l'autre moitié. Donc c'est pas ça...

Peu être qu'elle vient juste de prendre conscience que plein de gens ont son adresse ? Si c'est le cas, ce n'est pas seulement le livreur de pizza, le facteur ou donc le technicien orange qui ont son adresse, mais à peu près TOUS les services commerciaux avec lesquelles elle est rentré en contact, qui ont ses coordonnées etc... Facilement des milliers de gens... (quand à ses photos, c'est elle qui les diffuse dans le monde entier...) Est ce quelle viendrait juste de prendre conscience de ça ? Franchement !? J'en doute...

Bon elle insiste sur le coté "illégal" de la chose. Effectivement la elle à raison. D'un point de vue strictement professionnel, il n'avait pas le droit de la contacter à des fins personnels. Notez bien que ce numéro, il n'a pas eu à "l'obtenir illégalement" hein... Il était juste la, à disposition, bien indiqué sur la fiche de mission... Mais oui, ok, il n'avait pas le droit de l’utiliser.

Dis moi Buffy, en parlant de fautes professionnels, réussir à canaliser la haine de toute une population en un tweet, pour une personne dont le métier est "comunity manager"... Tu appellerai ça comment ? Parce que moi si j'étais ton employeur... Comment dire... Je commencerai à me poser des questions...

Mais revenons à notre affaire. Peu être qu'il y a des choses que j'ignore. Peu être que tu es vraiment harcelée dans la vie. Peu être que tu n'arrive plus à faire la distinction entre les sifflements dans la rue, les allusions sexuelles vulgaires et un simple compliment ? Alors, pour t'aider : "Vous avez un joli sourire", ce n'est pas une allusion sexuelle déplacé, c'est un compliment. De même, puisqu'il n'a envoyé qu'un seul message, et que rien ne montre qu'il en aurait envoyé un autre sans réponse de ta part (je mettrai même ma main à couper qu'il ne l'aurait pas fait) cela s'appelle UN envoi de message, pas du harcèlement.

Cet homme tu l'a vu. Tu as parlé avec lui. Relis son SMS... On ne peu pas faire plus gentil... Alors quoi... Simplement parce qu'il à osé t'envoyer un message, lui aussi il te fait peur !!? Note : Si ton pseudo fait référence à Veronica (que j'aime beaucoup) je doute vraiment qu'elle aurait réagit comme toi sur ce coup la...

Ou peu être que j'ai tout faux depuis le début hein... Peu être que la seule cause réelle de ton malaise est celle que j'avais écarté d'office. Peu être que tu n'aime effectivement pas recevoir des compliments. Il y a aussi des gens qui aime souffrir et plein d'autres trucs plus ou moins bizarre dans la vie. Je suis quelqu'un d'ouvert, pas de soucis... Si c'est le cas, laisse moi être franc avec toi:

Je te trouve moche (ou au mieux quelconque). Mais surtout, surtout, je te trouve particulièrement conne. Et je ne dis pas ça juste pour te faire plaisir. Je le pense vraiment sincèrement, du fond du cœur.

Et pour ma compréhension du coté féminin,.. Ok, c'est encore raté.

Raspberry Pi 3 + Pixel = Whaou

dimanche 9 octobre 2016 à 05:58

Pixel ?

Pixel (Pi Improved Xwindows Environment, Lightweight), est un nouvel environnement graphique pour Rasbian. Et franchement, il est juste impressionnant. Toutes les fonctions importantes (configuration du Pi...) sont disponibles graphiquement. Tout est simple et rapide. Le choix des applications par défaut est excellent (chromium, claws mail...) Par rapport à la précédente interface, beaucoup plus lourde, c'est un vrai bonheur :)

pi3_1.png

Avec Pïxel, le Pi3 devient vraiment utilisable au quotidien pour du développement, surfer, regarder des vidéos...

Seul petit soucis, la gestion de son GPU n'est toujours intégré aux principaux lecteurs (vlc...) et il faut donc toujours utiliser omxplayer pour pouvoir lire correctement des vidéos en HD. Bien sur, vous ne pourrez jamais faire de 4K avec un Pi3. Pour ça il faudra attendre que la puissance du Pi soit encore au moins multiplié par deux... Mais ça viendra surement :)

Paramétrages obligatoire après l'installation

Mémoire allouée au GPU

La première chose à modifier est la quantité de mémoire allouée au GPU. En effet, Les 64 MB alloués par défaut sont trop juste pour permettre à omxplayer de fonctionner correctement. (Il crash alors avec la simple phrase "have a nice day", ce qui n'est pas très parlant...). Donc, allez dans les paramètres et mettez 128 au lieu de 64.

pi3_2.png

Utilisation d'omxplayer

Ensuite, il faut encore faire en sorte que ce soit omxplayer qui soit lancé lorsque qu'on double clic sur une vidéo. Pour cela, faites un clic doit sur un fichier mkv (ou avi ou...) et modifiez les propriétés. Entrez manuellement la commande suivante :

lxterminal -e omxplayer -b %F

Puis essayez de double cliquer sur votre vidéo. Pour sortir de la lecture, utilisez la touche q. (Il faut absolument lancer le player dans un terminal pour pouvoir le contrôler via des touches claviers...) Pour connaitre les autres touches disponibles (pause, avance rapide, décallage son/vidéo, gestion des sous-titres, de la piste son etc), lancez dans un terminal la commande:

omxplayer -k

Recommencez l'opération pour chaque type de fichier que vous voulez ouvrir avec omxplayer. (au moins avi, mkv, mp4).

pi3_4.png

Dictionnaire pour claws mail

Si vous voulez utiliser clawmail et éviter les messages d'erreur lors de la création d'un nouveau mail, il suffit d'installer le dictionnaire manquant : // apt-get install aspell-fr //

Présentation de l'interface

Pour ceux qui voudraient voir "en vrai" ce que ça donne (performances etc), ou parler des autres utilisations possibles du Raspberry Pi, je vous donne rendez vous samedi prochain (le 15 octobre 2016), à Fontenay le fleury dans le 78.

Dernière capture pour vous montrer l'interface du configuration spécifique au pi. Notez qu'il est possible de mettre le bandeau (menus...) en haut ou en bas sur un simple clic.

pi3_3.png

Hentai HIgh School Plus (HHS+)

mardi 31 mai 2016 à 00:44

Mise à jour :

Ce jeu est maintenant disponible en version 1.07, avec beaucoup d'améliorations au niveau l'ergonomie. Lien de téléchargement et instructions d'installation sont disponibles ici : https://www.henthighschool.com/hhsplus/(hhs-1-07)-official-release-thread/

Principes

Dans HHS+ nous jouons le rôle d'un directeur d'école qui vient d'être affecté à un établissement tranquille d'une petite ville. Les premières choses à faire seront de choisir une secrétaire, de recruter des enseignants (trois ou quatre), puis d'affecter un emploi du temps (un type de cours) à chacun de ces professeurs. (Le jeu se chargeant automatiquement de répartir les élèves dont autant de classe que l'on dispose de professeurs et de gérer les emploi du temps de chaque classes). On pourra aussi immédiatement imposer quelque règles (port d'un l'uniforme scolaire...)

L'objectif officiel est bien sur d'augmenter significativement le niveau scolaire des élèves (totalement calamiteux lors de notre prise de fonction) et de redresser les comptes de l'établissement qui n'a plus ni structures ni budget. Ainsi, plus la réputation du lycée augmentera, plus il y aura d'élèves et plus le budget augmentera ce qui permettra de ré-ouvrir de nombreuses salles (cafeteria, bibliothèque, laboratoire de chimie, de biologie, salle informatique, piscine....)

Officieusement, il s'agira de transformer progressivement ce lycée en lieu de débauche totale, d'harem privé pour directeur pervers, menant à la baguette enfants, parents et professeurs pour pouvoir faire ce qui lui chante dans son établissement.

Entrons dans le (vif du) sujet

Le jeu commence par la création de votre personnage (masculin ou féminin).

hhs_1.jpg

Outre ses mensurations, vous pourrez choisir jusqu’à six "centres d’intérêts particuliers" parmi une liste qui est à l'image du jeu : Délicieusement trash. Par odre alphabétique on trouve : Anal, Bigbreasts, BigCocks, Bondage, Chubby, Creampies, Crossdressing, Cumshots, Cunnilingus, Defloration, Drugs, Exibitionism, Fellation, Fingering, ForcedSex, Futa, Glasses, Group Sex, Hairy, Handjobs, Kissing, Incest, Latex, loli, Masochism, Masturbation, MindControl, Muscular, Nymphomania, Pregnancy, Sadism, Sex Toys, Shota, Swallowing, Swimsuits, Uniforms, Voyeurism, Yaoi, Yuri.

Je doute que tout soit vraiment implémenté. Mais votre inventaire de départ, et certains événements (modifications des statistiques...) dépendront de ces choix initiaux. Je tiens à rassurer les plus prudes d'entre vous, un mécanisme de filtres existe afin de pouvoir totalement supprimer les catégories qui vous mettrai mal à l'aise.

Après quelques minutes de présentation, le joueur est rapidement "largué" sans explications et ne sais plus trop ce qu'il doit faire. En fait, le principe est de découvrir comment "mettre sous contrôle" l'ensemble des membres du comité de direction (PTA). Pour cela vous commencerez par aller voir le détective privé (downtown) pour lui demander d'enquêter sur l'un des membres. N'oubliez pas de récupérer au passage un livre sur l'hypnotisme planqué dans un de ses tiroirs. Je vous conseil ensuite d'aller acheter quelques caméras de surveillance dans le magasin de sécurité tout proche. Judicieusement placées (toilettes...) ces caméras vous procurerons une petite source de revenus supplémentaires via la vente des photos ainsi récoltées.

Pour la suite et bien... Tout dépend des événements que vous déclencherez, en fonction des lieux visités et des choix effectués. Le début du jeu peut sembler lent. Mais cela ajoute un peu de réalisme (Essayez d'imposer un uniforme scolaire un peu sexy à peine arrivé, ça risque de très mal se passer...) Alors les trucs vraiment hardcore... Je vous fais pas de dessins. Même le vote le plus simple à faire passer, à savoir l'ajout de cours liés à la sexualité vous demandera quelques efforts pour convaincre (hypnotiser, droguer, faire chanter...) les plus réticents.

Commencez par embaucher la bonne assistance (celle qui siège aussi au PTA). Le jeu vous guidera pas à pas pour pour la mettre sous votre emprise (via une histoire d'inceste que je vous laisse le soin de découvrir...) Pour le reste et bien... A vous de jouer :)

hhs_4.jpg

Le gameplay

Si la création des emplois du temps pour chaque professeur peut donner l'impression qu'HHS est avant tout un jeu de gestion de temps, il n'en est rien au final. D’abord parce qu'aucune deadline ne semble imposée. Ensuite parce qu'on ne passe finalement que très peu de temps à gérer ces problématiques d'agenda. Le reste du temps, on visite la ville.

Smallville est en effet beaucoup plus vaste qu'elle en à l'air de prime abord, avec de très nombreux endroits à visiter.

hhs_2.jpg

hhs_3.jpg

On convoque des élèves pour tenter de les hypnotiser. On lit des livres sur le "hacking", on s'entraine au lockpicking ou à l'utilisation de photoshop. Bref, tout ce qui peut avoir un intérêt pour découvrir des "vulnérabilités humaines" et en profiter. Pour ceux qui seraient déjà un peu plus avancé dans le jeu et qui aurait pu construire un laboratoire de chimie, il y a la aussi de nombreuses choses à essayer, des formules à découvrir pour altérer les tempéraments ou l'apparence des cobayes que vous choisirez.

En fonction des événements qui se déclencherons (ou pas), le jeu peut alors devenir soit assez prenant, soit franchement répétitif et plutôt inintéressant. Si vous vous trouvez dans le second cas, je vous conseil d'aller faire un petit tour sur le wiki pour comprendre ce que vous avez raté et ou :)

État d'avancement

Actuellement en version 1.05, il manque des petites choses ici et la. Surtout l'ergonomie de certains écrans (inventaire, gestion de l'école...) doit vraiment être revue (et c'est prévu). Mais globalement, le jeu est parfaitement jouable dans son état actuel. Une fenêtre de debug, toujours disponible, vous permettra même de jouer avec les différents paramètres du jeu. (Ok, j'avoue avoir déjà utilisé le bouton qui permet de gagner quelques crédits de temps en temps). Cela permet aussi de tout savoir sur les habitants "in game", voir d'effectuer quelques modifications pour raisons esthétiques ou autre...

hhs_5.jpg

Conclusion

Si vous avez aimé Slave Maker, allez jeter un petit coup d’œil à celui ci. Plus vaste, plus ambitieux. mais aussi moins finalisé, plus "hétérogène" et semblant construit de bric et de broc. Il vaut surtout le coup pour son atmosphère unique, proche de certains animes hentai japonais (Angel of Darkness, Bible Black...) mais avec l'absence notable de tentacules, les auteurs ayant visiblement la volonté de réaliser quelque chose de plus "réaliste".

Rien que pour vous, bande de petits canaillou !

lundi 30 mai 2016 à 22:00

Nouvelle catégorie

Si la grosse majorité des billets de ce blog (environ 120) se trouve dans la catégorie "geekitude", une autre catégorie prend doucement de l'ampleur, celle des tests de jeux vidéos. Le problème des tests de jeux, c'est que ça prend du temps. Et que tester les mastodontes déjà présents sur tous les gros sites de références ne sert pas à grand chose. Je vais donc me concentrer sur deux catégories de jeux bien particuliers, dont les tests sont beaucoup plus difficiles à trouver.

Certains tests, comme celui de Slave Maker, ou katawa shoujo ont eu beaucoup de succès. Et comme j'en ai quelques autres à vous présenter, je me suis dit que j'allais ouvrir une catégorie spécifique. Si ce type de contenu vous choque, il suffit, comme d'habitude, de ne pas le consulter :p (et merci de laisser les autres s'amuser comme ils le veulent et cela sans faire de mal à qui que ce soit :)

Dans cette nouvelle catégorie je devrai donc bientôt vous parler d'Overwhored, de TITS (Trial in Tainted space) et de HHS+ (Hentai High School Plus). Trois jeux indépendants bien sympathiques, plus ou moins finalisés, mais disponibles depuis longtemps en téléchargement sur leur sites respectifs

Si ça c'est pas du "teasing qui va bien" :o)

Cinquième edition de dongeon et dragon

jeudi 4 février 2016 à 15:44

Le temps passe trop vite en ce moment... Ce blog se trouve donc délaissé. C'est dommage parce qu'il y a des infos qui ne peuvent pas attendre. Par exemple le kickstarter Ulule d'une traduction française pour les règles (libres) de D&D en version 5 à tellement de succès que plusieurs paliers sont parfois franchis durant la même journée.

Si vous êtes rôliste, je vous conseil de vite, très vite, aller faire un tour sur la page du projet (rarement à jour tellement les paliers tombent vite, il faut alors aller voir sur la section "news").

Les offres "early" sont passés depuis longtemps. Il reste deux offres, la "normale" à 59€, qui donne droit aux trois livres de base, et celle à 115€ (SEULEMENT 40 EXEMPLAIRES RESTANTS, et au rythme ou ça va, demain ou après demain il sera trop tard). Plus de deux cents sont déjà partis en à peine quelque jours ! Cette offre donne droit aux trois livres en version collector, à un jeu de société, à un set de dés, à probablement deux livrets de scénarios en suppléments etc. Quelque soit l'offre, les pdfs seront aussi fournis :)

Bien qu'il existe en réalité deux projets de traductions, (celle ci et celle de blackbook), c'est celle d'Ulule qui me semble la plus prometteuse. (Et coté tarif, il n'y a photos). Je voulais aussi signaler que les auteurs sont très à l'écoute de la communauté, que les améliorations de chaque palier sont le résultat d'un vote systématique. Chapeau aussi aux votant qui ont récemment choisi d'augmenter la rémunération des traducteurs/illustrateurs. (C'est ce que j'avais voté, sans penser qu'on serait nombreux à le faire... Mais ce fut le cas, et tant mieux !)

On peut aussi considérer que ces deux campagnes sont complémentaires, et que BlackBook réalise une traduction d'une campagne, et prévoit aussi des livres en format poche, ce qui pourrait être pratique en déplacement ou pour les joueurs. L'idéal sera peut être au final de "piocher" des deux cotés...

Can't retrieve feed: file_get_contents(http://hoper.dnsalias.net/tdc/index.php?feed/atom): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found