PROJET AUTOBLOG


La Quadrature du Net

Site original : La Quadrature du Net

⇐ retour index

Mise à jour

Mise à jour de la base de données, veuillez patienter...

[LeMonde] Le contrôle des données numériques personnelles est un enjeu de liberté collective

jeudi 25 octobre 2018 à 16:00

[LeMonde] Le contrôle des données numériques personnelles est un enjeu de liberté collective

Les révélations des failles de sécurité touchant des services en ligne s’accumulent. Et la collecte de nos données fait peser un risque collectif d’envergure. […]

Pendant des décennies, à raison, défendre la vie privée revenait à protéger l’individu. Aujourd’hui encore, on s’obstine à rechercher et mesurer les conséquences individuelles de cette collecte effrénée de données personnelles et de ces piratages à répétition. Mais le paradigme a changé : la question des données personnelle n’est pas un problème d’intimité. C’est un enjeu de liberté collective. […]

Les algorithmes enserrent nos vies : ils nous disent quoi acheter, où partir en vacances, qui rencontrer, quel article de presse lire, comment nous déplacer, décident ce que nous pouvons écrire. Cette trame nouée autour de nos vies est tissée de nos données personnelles. Pas seulement des nôtres, individu connecté, mais de toutes les autres : les algorithmes ne fonctionnent qu’assis sur des masses de données. C’est la somme, l’agrégat et la combinaison des données à l’échelle de milliers, voire de millions d’êtres humains, qui font leur puissance. […]

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/10/19/le-controle-des-donnees…

[LeMonde] Le contrôle des données numériques personnelles est un enjeu de liberté collective

jeudi 25 octobre 2018 à 16:00

[LeMonde] Le contrôle des données numériques personnelles est un enjeu de liberté collective

Les révélations des failles de sécurité touchant des services en ligne s’accumulent. Et la collecte de nos données fait peser un risque collectif d’envergure. […]

Pendant des décennies, à raison, défendre la vie privée revenait à protéger l’individu. Aujourd’hui encore, on s’obstine à rechercher et mesurer les conséquences individuelles de cette collecte effrénée de données personnelles et de ces piratages à répétition. Mais le paradigme a changé : la question des données personnelle n’est pas un problème d’intimité. C’est un enjeu de liberté collective. […]

Les algorithmes enserrent nos vies : ils nous disent quoi acheter, où partir en vacances, qui rencontrer, quel article de presse lire, comment nous déplacer, décident ce que nous pouvons écrire. Cette trame nouée autour de nos vies est tissée de nos données personnelles. Pas seulement des nôtres, individu connecté, mais de toutes les autres : les algorithmes ne fonctionnent qu’assis sur des masses de données. C’est la somme, l’agrégat et la combinaison des données à l’échelle de milliers, voire de millions d’êtres humains, qui font leur puissance. […]

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/10/19/le-controle-des-donnees…

[LeMonde] Le contrôle des données numériques personnelles est un enjeu de liberté collective

jeudi 25 octobre 2018 à 16:00

[LeMonde] Le contrôle des données numériques personnelles est un enjeu de liberté collective

Les révélations des failles de sécurité touchant des services en ligne s’accumulent. Et la collecte de nos données fait peser un risque collectif d’envergure. […]

Pendant des décennies, à raison, défendre la vie privée revenait à protéger l’individu. Aujourd’hui encore, on s’obstine à rechercher et mesurer les conséquences individuelles de cette collecte effrénée de données personnelles et de ces piratages à répétition. Mais le paradigme a changé : la question des données personnelle n’est pas un problème d’intimité. C’est un enjeu de liberté collective. […]

Les algorithmes enserrent nos vies : ils nous disent quoi acheter, où partir en vacances, qui rencontrer, quel article de presse lire, comment nous déplacer, décident ce que nous pouvons écrire. Cette trame nouée autour de nos vies est tissée de nos données personnelles. Pas seulement des nôtres, individu connecté, mais de toutes les autres : les algorithmes ne fonctionnent qu’assis sur des masses de données. C’est la somme, l’agrégat et la combinaison des données à l’échelle de milliers, voire de millions d’êtres humains, qui font leur puissance. […]

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/10/19/le-controle-des-donnees-numeriques-personnelles-est-un-enjeu-de-liberte-collective_5371789_4408996.html

[Mediapart] La régulation des Gafam, un chantier débattu des deux côtés de l’Atlantique

jeudi 25 octobre 2018 à 15:00

[Mediapart] La régulation des Gafam, un chantier débattu des deux côtés de l’Atlantique

[…] Si le RGPD promet la portabilité des données, c’est-à-dire le transfert de vos données d’un opérateur vers un autre (imaginez que vous vouliez changer de réseau social et réinstaller toute votre activité Facebook… ailleurs !), l’étape suivante pourrait être celle de l’interopérabilité. Des données stockées de telle sorte qu’elles puissent être utilisées où bon vous semble, quand bon vous semble : par exemple, écouter sa playlist sur n’importe quel service de streaming, ou utiliser ses adresses préférées dans n’importe quel GPS.

Un tel changement de paradigme pourrait permettre de casser ce que les économistes appellent “l’effet de réseau” – selon lequel la croissance d’un réseau s’auto-alimente, le réseau devenant de plus en plus intéressant au fur et à mesure que plus de monde s’y retrouve – et l’effet de “silo” ou d’écosystème – un possesseur d’iPhone achetant ses applis sur l’Apple Store et sauvegardant ses photos dans le cloud d’Apple. Un effet dont risque par exemple de souffrir le fabricant de GPS TomTom, après l’annonce par Renault-Nissan-Mitsubishi d’un partenariat avec la filiale d’Alphabet, qui leur permettra de proposer dans leurs systèmes de divertissement embarqué la navigation par Google Maps, l’accès aux applications automobiles de Google Play Store et la commande vocale via Google Assistant.

Pour Sébastien Soriano, interrogé par Alternatives économiques, casser les effets de réseau permettrait de « favoriser l’émergence de nouveaux entrants et de limiter les stratégies de silos des acteurs en place au profit de services plus interopérables et de données plus partagées. Ainsi les effets de réseaux ne seraient plus accaparés par quelques acteurs mais redistribués aux utilisateurs par le truchement de la concurrence » […].

https://www.mediapart.fr/journal/economie/161018/la-regulation-des-gafam…

[Mediapart] La régulation des Gafam, un chantier débattu des deux côtés de l’Atlantique

jeudi 25 octobre 2018 à 15:00

[Mediapart] La régulation des Gafam, un chantier débattu des deux côtés de l’Atlantique

[…] Si le RGPD promet la portabilité des données, c’est-à-dire le transfert de vos données d’un opérateur vers un autre (imaginez que vous vouliez changer de réseau social et réinstaller toute votre activité Facebook… ailleurs !), l’étape suivante pourrait être celle de l’interopérabilité. Des données stockées de telle sorte qu’elles puissent être utilisées où bon vous semble, quand bon vous semble : par exemple, écouter sa playlist sur n’importe quel service de streaming, ou utiliser ses adresses préférées dans n’importe quel GPS.

Un tel changement de paradigme pourrait permettre de casser ce que les économistes appellent “l’effet de réseau” – selon lequel la croissance d’un réseau s’auto-alimente, le réseau devenant de plus en plus intéressant au fur et à mesure que plus de monde s’y retrouve – et l’effet de “silo” ou d’écosystème – un possesseur d’iPhone achetant ses applis sur l’Apple Store et sauvegardant ses photos dans le cloud d’Apple. Un effet dont risque par exemple de souffrir le fabricant de GPS TomTom, après l’annonce par Renault-Nissan-Mitsubishi d’un partenariat avec la filiale d’Alphabet, qui leur permettra de proposer dans leurs systèmes de divertissement embarqué la navigation par Google Maps, l’accès aux applications automobiles de Google Play Store et la commande vocale via Google Assistant.

Pour Sébastien Soriano, interrogé par Alternatives économiques, casser les effets de réseau permettrait de « favoriser l’émergence de nouveaux entrants et de limiter les stratégies de silos des acteurs en place au profit de services plus interopérables et de données plus partagées. Ainsi les effets de réseaux ne seraient plus accaparés par quelques acteurs mais redistribués aux utilisateurs par le truchement de la concurrence » […].

https://www.mediapart.fr/journal/economie/161018/la-regulation-des-gafam…

Error happened! 0 - Call to undefined function simplexml_load_string() In: /var/www/Projet-Autoblog/autoblogs/autoblog.php:364 http://www.couturat.fr/Projet-Autoblog/autoblogs/wwwlaquadraturenet_44e8acc42497346e638a15ab33c4994359e275c3/?19 #0 /var/www/Projet-Autoblog/autoblogs/autoblog.php(932): VroumVroum_Blog->update() #1 /var/www/Projet-Autoblog/autoblogs/wwwlaquadraturenet_44e8acc42497346e638a15ab33c4994359e275c3/index.php(1): require_once('/var/www/Projet...') #2 {main}